Il était faux de croire qu’en recouvrant le canapé de blanc, j’allais alléger les poutres et les meubles régionaux…

Cela ne faisait qu’accentuer des contrastes fatigants. Le lin gris-beige du canapé, en écho Un Cottage En France - Un verre de Roséavec les murs de pierre, la teinte de l’escalier et des portes des placards, convient mieux. Il suffit de lui annexer des touches claires pour attraper la lumière de manière intéressante. Et une housse taupe sur l’autre canapé a harmonisé le tout. C’est paradoxalement en assombrissant que je m’y sens mieux.

It was wrong to assume that by adopting white to cover the sofa, I was to lighten the overwhelming beams and regional furniture…

It only emphasized stressful contrasts. The beige-grey linen sofa matches the stone walls and the tint of the staircase and cupboards. It is enough to rely on cushions to catch light in an interesting way. And a taupe cover on the other settee did the rest. It is quite paradoxical to feel better after opting for darker colours.

Jouer avec les coussins - Toying with cushions

Canape Maison du Monde Montesquieu

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s