Mais qu’est-ce qu’il y a de si spécial avec les roses ? Pourquoi en devient-on piqué, obsédé ?

La mini roseraie, à peine en renaissance dans le jardin, ne suffit pas, je rêve de plus, plus grand. Je Denise Le Dantec - .connais le nom de toutes celles que j’y ai plantées. Elle ne sera jamais assez grande, romantique, parfumée… Est-ce parce qu’on décrète dès la petite enfance que c’est la reine des fleurs, la plus belle, celle qu’on offre à la fête des mères, aux amoureux ? Son parfum élève l’esprit, sa sensualité élève la douceur de vivre. Est-ce sa grâce si compliqué qui leurre l’esprit dans la délicatesse des entrelas d’une fleur jamais pareille à une autre ? Oui, mais il y a d’autres fleurs tout aussi puissantes ! Vraiment ? Il semblerait que non, dans son livre « Journal des Roses », Denise Le Dantec mène une savante enquête poétique…

What is so special with roses? How come we become obsessed by them?

The little rose garden is beginning to bloom and I want more and more flowers.  I know the name of all the ones I planted and am under the impression that there are not enough rose trees, the garden will never be large, fragrant, romantic enough… Is it because we call it the queen of flowers when we are small, the prettiest, a special gift for mother’s day, for people in love? Its fragrance enlightens the mind, its sensuality enlightens the sweetness of living. It is because its complicated grace captivates our mind when we realise that none of the flowers is identical to others? There are flowers that are more powerful though! Really! It is unlikely according to her book ‘The Roses’ Diary’, Denise Le Dantec leads a  savvy poetic investigation…

L’intelligence de la rose réjouit l’esprit et apaise le coeur.
Par l’esprit, l’évidence. Par le coeur, l’intransigeance.
La beauté de la rose est objective : il n’y a pas à en discuter.
La beauté de la rose est difficile : qu’aurions-nous à faire d’une beauté facile ?
C’est pourquoi la beauté de la rose n’est pas plus une beauté d’enfant qu’une beauté de jeune fille. La beauté de la rose a toujours à voir avec la beauté d’une femme.

The intelligence of the rose rejoiced the mind and soothes the heart.
The mind by its evidence. The heart by its intransigence.
The beauty of the rose is objective: it cannot be discussed.
The beauty of the rose is difficult: what should we do with easy beauty?
This is why the beauty of the rose is neither a childhood’s beauty nor a young maid’s beauty. The beauty of the rose always has to do with the beauty of a woman.

C’est en ce point qu’aussi familières nous soient-elles, les roses, toutes les roses et chacune des roses nous rappellent à notre inquiétude.
Avec la rose, nous apprenons à nous interroger sur le mystère de notre existence.
Avec la rose, absolue autant que relative, s’ébauche peut-être une réponse.
Avec la rose, à tort ou à raison, s’éveille une espérance.

As familiar as they may seem, roses, all roses and each one of them remind us of our anxiety.
With the rose, we learn to question the mystery of our life.
With the rose, in its absolute or relative value, there is the beginning of an answer.
With the rose, rightly or wrongly, begins hope.

La rose n’est jamais perfectible. Elle ne peut être trop rose, trop rouge, trop lourde ou trop légère. Elle est toujours celle qui me plaît.
Rougissante, tournoyante, jouissante, clandestine, inavouée/inavouable, elle défait la nomination.

The rose cannot be improved. It cannot be too pink, too red, too heavy or too light. It is always the one I like.
Blushing, swirling, joyful, clandestine, unspoken/unspeakable, it defeats denomination.

(29 June in  ‘The roses diary’ by Denise Le Dantec, Ed. Bartillat)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 replies on “Pourquoi AIME-t-on les roses ? (Why do we LOVE roses?)

  1. la rose a souvent inspirée les poétes et les auteurs , l’origine des troubadours qui prenaient souvent la rose comme exemple de la beauté
    c’est peut- être pour ça que l’on y est fort attaché

    « Mais elle était du monde où les plus belles choses
    Ont le pire destin,
    Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
    L’espace d’un matin. » François de Malherbe

    bonne journée bisous

  2. Blaise Pascal disait: « Le cœur a ses raisons, que la raison ne connaît point; on le sait en mille choses. »
    Aime tes roses comme un bonheur à portée de main.
    Tes photos sont belles, douces et romantiques.
    Bonne fin de semaine, grosses bises!♥♥♥

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s