Vivre à la campagne – Living in the countryside,  Barbara Stoeltie, Ed. Taschen

Vivre à la campagne - Living in the countryside Barbara Stoeltie, Ed. Taschen

Beaucoup de photos/inspirations superbes, notamment de cuisines, dans ce bonheur de livre qui donne un panorama international sur l’art de vivre à la campagne.

This international outlook of countryside interiors is a bliss. There are many great inspirations on countryside kitchens.

Vivre à la campagne - Living in the countryside Barbara Stoeltie, Ed. Taschen

Vivre a la campagne Taschen

Une France Intime – An intimate France, Jean Naudin, Colette Gouvios, Editions du Chêne

Une France Intime, Ed du Chêne

On retrouve les échos d’une France « intime », provinciale, dont on souhaite qu’elle ne change jamais, dans ce livre réussi qui doit rester sur la table du salon. De ses paysages variés à ses intérieurs de charme, ses décors savamment construits au fil des années et des générations contiennent tous les détails d’un art de bien vivre. Se tenant à distance des tentatives en monochrome de décoration d’intérieur maîtrisées, portraits autant que suggestions, ces textes et photos nous ramènent avec grâce à la fabrication de souvenirs autant liés aux lieux qu’aux personnes. Et ça fait du bien d’y puiser quotidiennement !

You find in this gorgeous coffee-table book, intimistic flavors of an immanent provincial France. From a variety of  landscapes to charming interiors, the talented staging of good living details comes from years and generations of souvenirs accumulation. Keeping its distance from trendy monochrome well-mastered decoration books, these talented texts and pictures take us back gracefully to our memories production that owes to people as much as to places. And it feels good to tap in them for daily inspiration!

France Intime

Une France Intime, Jean Naudin

Une France Intime

Une France Intime

Une France Intime

Une France Intime

C‘est la rentrée, avec en prime une météo qui va avec : une pluie sale et triste qui colle à la peau. Mais quel rapport avec les fraises ? (Today is the big return to school for children in France, with the weather to go with it: a dirty drab rain. What has it got to do with strawberries?)

Parce que lors de ce retour à la prison familière des contours de l’école, du bureau, de l’atelier, de la ville peut-être, on a beau se persuader que c’est comme ça, que ce stress est nécessaire, on s’accroche au rythme lent des derniers jours de vacances, au bruit de la roue du vieux vélo, aux rayons de soleil à travers les rideaux de la chambre l’après-midi, à ces saveurs de liberté de « la semaine dernière » qui semblent si loin déjà… On se jure qu’on ne va pas se faire avoir cette année, qu’on va vivre mieux, plus lentement, on se le promet, on se le doit… Et c’est là qu’elle arrive, la nécessité, l’impérieuse nécessité de gourmandise !

When coming back to your too-well-known environment, be it school, office, workshop, city perhaps, you may try to persuade yourself that the overwhelming stress coming along with it is a necessity you will soon get used to. But inside you desesperately cling to the slow pace of these last days of vacation, to the noise of the old bicycle’s wheel, to the afternoon sun piercing through the bedroom’s curtains, to those ‘last week’s’ freedom impressions, which already seem so far away. You swear you will not get trapped into working life’s fast rythm this year, that you will respect yourself with the quieter life you well deserve… This is very precisely when the need for self indulgence occurs!

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s