Purple love

Sur les bords de la Gartempe, il y a cette maison couverte de vigne vierge jusqu’au toit et, en face, un jardin sauvage où poussent des cyclamens, comme des violettes. (On the banks of the Gartempe river, there is this house with virginia creeper climbing up to its roof. And right in front of it, there is a wild garden where cyclamens grow like violets.)

 

Nappe teintée main violetLes volets clos de la maison se sont ouverts, mais c’est l’extérieur qui est le plus intéressant, il incite à des rêveries impressionnistes de longues robes blanches et de messieurs portant un canotier.

La couleur violet sied bien à la saison, comme à cette journée ensoleillée près de l’eau. Le vert profond des feuillages est troublant de bonne santé, il se fiche de l’automne. Au pied des arbres, bien à l’ombre, ils sont là, à l’abri des curieux, des cyclamens par centaines… Au retour, j’ai acheté des cyclamens à planter devant chez moi et j’ai ressorti une nappe mauve. De mes expériences de teinture de linge de maison, seule cette couleur a
donné de beaux résultats, tout le reste a viré au marron. Mais ce mauve que j’appelle désormais « cyclamen » illumine le côté rustique du salon, j’aurais dû y penser avant.

The shutters of the house opened, but the exterior of the house is more interesting. It inspires impressionist daydreams about women wearing long white dresses and men wearing straw boaters.

The purple colour suits the opening of the season, just as this sunny day by the river. The deep green of the foliages is a sign of their striking good health. Who could think autumn is here? And there, at the foot of trees, hundreds of purple wild cyclamens hide in the shadow, away from prying eyes… Back home, I bought some to plant in front of my house, and got out a purple tablecloth. Of all my experiences of dyeing linen, I only got beautiful results with this colour, all the rest went kind of brownish. But this flashy ‘cyclamen’ purple looks fine in the rustic part of the living room – I should have thought about it before!

3 replies on “La nappe du VIOLET des cyclamens sauvages (The wild cyclamens’s PURPLE tablecloth)

  1. j’en ai au fond du jardin sous les grands bouleaux
    mais il faut que j’envoie mon mari pour la photo car pour moi c’est inaccessible
    j’aime beaucoup la petite barrière et le sous-bois
    bonne journée

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s