C’est comme ça, et pas autrement !
It is like that and not otherwise!

Cela pourrait être une résolution pour la nouvelle année… Dans une publication sur le langage des fleurs, je viens de lire que c’est le message porté par Daphne odorata… (It sounds like a new year’s resolution… In a post on the language of flowers, I just read this is the message conveyed by Daphne odorata…)
L’année dernière, j’étais restée en arrêt dans une travée de jardinerie après avoir senti son parfum.

J’avais l’impression que quelqu’un m’arrêtait par l’épaule. Parmi la foule de plantes, j’ai dû chercher la source du parfum. C’était des mignonnes fleurs roses d’un arbrisseau malingre appelé Daphné qu’émanait ces fortes effluves de jacinthe ou de tubéreuse, précurseur du printemps. Adopté !

Last year, I stopped in the middle of a garden center after smelling its fragrance.

I was under the impression someone was patting on my shoulder to draw my attention. Amongst a group of plants, I traced the source of this enchanting jacinth or tuberose fragrance. It came from adorable pink flowers on a skinny shrub named Daphne, a forerunner of spring that I adopted!

Il s’implante dans le jardin avec difficulté et on ne peut pas dire qu’il soit très beau avec des feuilles disparates sur ses branches maigres d’insecte la majeure partie de l’année. Mais le voir refleurir en janvier est un luxe qui fait adorer l’hiver et ouvrir les fenêtres avec bonheur.  J’ai hésité à lui voler des rameaux pour un bouquet sauvage de janvier, mais je n’avais jamais testé son parfum à l’intérieur…

It takes roots with difficulty in the garden. Its insect-like bare twigs with spare leaves most of the year are not a pretty sight. But, when January comes, its fragrant lovely flowers are a luxury that makes me love winter and gleefully open the windows. I hesitated to steal  a few twigs for a January English floral arrangement, but I could not resist the curiosity of bringing its fragrance inside…

Janvier est un mois anniversaire pour moi, et si je n’aime pas les anniversaires, j’adore janvier. Il s’étire en longueurs, il tarde, il est parfois très froid, mais j’aime précisément sa lenteur et ses lumières pures. J’y vois le début de tout, une promesse de l’aube. On sent qu’on a tout son temps pour le reste de l’année. Et cet arbuste séducteur aux deux roses réveille quelque-chose d’indéfinissable qui donne le sourire.

January is my birthday month, and if I dislike birthdays, I love January. It is a long and slow month, sometimes very cold, but this is precisely its slowness and pure lights that I like. I see in January promises of dawn. One feels that one has a plenty of time, a whole year ahead. And this seductive shrub awakens something undefinable, which makes me smile.

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s