Mais comment ai-je pu vivre sans lui ? Il vient d’arriver, avec son élégance campagne chic simple et fraîche. Je l’ai ligoté à un arbre pour ne plus qu’il reparte. (How could I live without it? He just arrived with its country chic simple fresh linen elegance. I tied him up to a tree so that he can never leave me.)

 

Pour se sentir portés par l’existence, le Grand Tout, certains font du saut à l’élastique, Blog campagne chic, country chicméditent, voyagent tout le temps pour rester le plus de temps possible en voiture, en train, en avion. Pourquoi n’ai-je pas commandé ce hamac avant ? Robinson Crusoe sur son île n’était pas mieux que moi sous les cerisiers. Lit de pirate campagne chic, il enveloppe, porte, berce. Rêve d’enfance, il est formidablement à sa place sur mon île secrète ce hamac en lin.

In order to feel supported by Life, by the Great Everything, some people do bungee jumping, meditate, travel all the time just to be able to stay in a car, a train, a plane. How come I did not think of ordering a hammock before? Robinson Crusoe was not better equipped on his island than I am right now under the cherryblossoms. This country chic pirate bed enfolds, carries, rocks. ‘A child’s dream’ you say? It is quite at its place here then.

Et pourquoi est-ce qu’il y a beaucoup de tasses de thé ou de café sur ce blog ?

Parce qu’à la campagne, du moins là où je suis, il n’y a pas de cafés intéressants, c’est-à-dire pas d’endroits fétiches où aller se re-poser en faisant, en pensant à quelque-chose de futile, assis au milieu des autres sans vraiment y être, en se faisant servir dans un décor attachant. Ca me manque de mon ancienne vie citadine. Parmi tous les cafés cités dans MyBlog limousin haute vienne Train, de Patti Smith, on retient son appétit de découvrir le monde, tout autant que ses rituels d’une adolescence infinie et contagieuse qui collectionne les bouts de rien qu’ont croit oubliés. Je repense aux endroits où je me suis arrêtée, Je m’en souviens plus que des gens qui étaient là, c’est la vie ! Patti Smith demande : « Quel serait ton café idéal, si on pouvait ouvrir boutique, là, maintenant ? » Pour moi, ce serait assise dans ce hamac, entourée de nature. Oui, cela pourrait être mon café idéal ici, sous le cerisier, avec quelques tables en plus.

Why are there so many tea or coffee cups on this blog?

Because in the countryside where I live, there are no interesting cafés, no favourite places where to hang out and do nothing special, just watch others go by, think about one thing or another, sit amongst others without really being with them and be served. I miss this from my former urban life. Amongst all the cafés written about in My Train by Patti Smith, one gets inspired by her lust for discovering the world, as much as her remaining teenagehood catching rituals, collections of bits and pieces of souvenirs. I think about the places where I used to stop and I do remember them better than the people I was with; c’est la vie! Patti Smith asks ‘what would be the ideal coffee place you would design if you were to open a shop?’ Mine would no doubt be here with this hammock under the cherryblossoms, with a few tables.

Renouveau de la lumière ! Enfin, la douceur des pentes des forêts est perceptible au cours de cette promenade

Il faut marcher avec prudence limousin, blog décoration romantique, campagne chic, french vintage country blogpour ne pas les écraser ces clochettes bleues, symbole de constance amoureuse, tout en revenant en voler une poignée comme une gamine… Précieux bleu des jacinthes sauvages qu’on a envie de s’approprier en l’écrabouillant entre les pages d’un gros livre pour en retrouver l’esprit plus tard !

It is as if light had come back ! At last, softness is perceivable on the slopes of the forest during this gorgeous stroll 

One has to be cautious not to walk over thousands of Spanish bluebells, symbols of love constancy, and rush back like a kid to pick a handful. Precious blue that one feels like owning by crushing it between pages of a big book to connect to its spirit later!

 

5 replies on “HAMAC fétiche (HAMMOCK fetish)

  1. Personnellement le hamac me donne le mal de mer. Mais pour les enfants et les amis, c’est une bonne idée! Je vais de ce pas chercher deux arbres de mon jardin …mais où trouver le hamac?

  2. Ô! Adorable farniente à écouter les nuages raconter leurs incessantes pérégrinations sous le ciel bleu…
    Il y a des jours où il fait vraiment bon vivre…
    Photos superbes
    Bises ♥♥♥

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s