Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose (When you become pessimistic, look at a rose)

ALBERT SAMAIN

 

A réception de cette tasse de collection commandée sur ebay, ma surprise fut cruelle. Blog cottage françaisAutant pour moi, séduite par le motif de ce petit bijou peint à la main, je n’avais pas regardé ses dimensions qui figuraient en évidence sur son descriptif. Je ne suis pas familière de ce type de proie des fétichistes de tasses (ce que je pourrais bien être en passe de devenir). Pour justifier ma déconvenue, je lui ai trouvé de l’utilité à sa taille comme sucrier, bougeoir. Jusqu’à ce que je me rende compte que sous ce bouquet de roses de juillet, elle était de la taille d’un pétale de rose… et qu’au lieu d’une, si j’en avais plusieurs, cela ferait une table de fête.

Upon receiving this collection cup I ordered on ebay, I was rather disappointed. That was my mistake, I was so fond of the hand painted motive I did not read the notice where this little piece of jewellery’s dimensions were quite explicit. I am not familiar with this kind of collection cups I imagine on the shelf of a cup fetichist (which I am gradually becoming). In order to account for my mistake, I found the cup many possible uses, as a small sugar bowl,a candle holder. Until I realized under this July roses arrangement that it was the size of a rose petal… and if I had many of them, it would be quite a festive table arrangement.

 

 

 

 

Sous un arbre, devant la maison, se trouvait une table servie où le Lièvre de Mars et le Chapelier étaient en train de prendre le thé ; un Loir, qui dormait profondément, était assis entre eux, et les deux autres appuyaient leurs coudes sur lui comme sur un coussin en parlant par-dessus sa tête. « C’est bien incommode pour le Loir, pensa Alice ; mais, comme il dort, je suppose que cela lui est égal. »

Extrait d’Alice au pays des merveilles

There was a table set out under a tree in front of the house, and the March Hare and the Hatter were having tea at it: a Dormouse was sitting between them, fast asleep, and the other two were using it as a cushion, resting their elbows on it, and talking over its head. ‘Very uncomfortable for the Dormouse,’ thought Alice; ‘only, as it’s asleep, I suppose it doesn’t mind.’

From Alice in Wonderland

 

Blog sur les roses

 

 

4 replies on “Une tasse aussi grande qu’un PETALE de rose (A cup of the size of a rose petal)

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s